Annuaire > CARNEC Nicolas

  • Équipe de rattachement : E2 - BVD
  • Statut : Doctorant

Lieu de travail : EDF Les Renardières

Thème de recherche :
Mise en place d’un continuum de modélisation multi-échelle
de la Qualité d’Air Extérieur/Intérieur de la région (QAE) au local d’habitation (QAI)

Objectif :
Développer une méthodologie de résolution / un outil permettant ce continuum multi-échelle de modélisation de la QA.

La prévision cohérente de la qualité d’air intérieur est primordiale en France puisque la sécurité et santé des travailleurs en intérieur est inscrite dans son code du travail. Dans le cadre de sa thèse, Nicolas Carnec (TREE-E3M, 4evLab) propose, via un couplage de diverses échelles spatiales, de mettre en place une approche de prédiction des phénomènes physico-chimiques mis en jeu au sein des écoulements thermoaérauliques prédominants en extérieur jusqu’à l’intérieur des bâtiments.
Cette caractérisation des champs de pression, vitesse et concentration des polluants/écoulements d’air est nécessaire pour prédire et réduire l’exposition des travailleurs aux polluants d’origine intérieur comme extérieur.
Cette thèse est co-encadrée par le laboratoire du LaSIE dont l’un des enjeux à
relever consiste à améliorer la qualité de l’air intérieur dans les espaces habités et également du CEREA commun École des Ponts ParisTech-EDF R&D où est développé Polyphemus pour des études de prospective (effet de nouveaux carburants sur la qualité de l’air), l’étude d’impact d’émissions industrielles ou de nouvelles infrastructures routières et etc.
La thèse décrira la manière entreprise de résolution des lois d’état, bilans de conservation et modèles de turbulence à travers le couplage de divers niveaux de finesses de modélisation. La multiplicité des modélisations multi-échelle traduit aujourd’hui leur manque d’universalité, le défis à relever consiste donc à pallier ce manque via divers couplage et méthodes de résolution flexibles pour mettre en place notre continuum de modélisation. Une fois cet outil développé, des cas tests se doivent d’être mis en place afin de mettre en application le continuum et de valider l’avancée.

  • Directeur de Thèse : Karim LIMAM (LaSIE / La Rochelle Université)
  • Co-encadrant de thèse : Bénedicte WALL-RIBOT (EDF Lab. Les Renardières)
  • Co-encadrant de thèse : Thierry DUFORESTEL (EDF Lab. Les Renardières)