Annuaire > VINCENT Julia

50% BCBS du laboratoire LIENSs, 50% équipe TDVM du laboratoire LaSIE

Sujet de thèse : " Mécanismes de biominéralisation par les microorganismes en milieu marin, couplée à la protection cathodique des structures métalliques, afin d’augmenter la durée de vie des ouvrages du littoral."

Dans une volonté de protection des zones côtières, il est nécessaire de trouver un moyen de lutte efficace contre l’érosion du littoral avec un impact réduit sur l’environnement et sans contraindre les intérêts socio-économiques. Le processus de protection cathodique, qui initialement est utilisé pour protéger contre la corrosion marine les ouvrages métalliques enterrés ou immergés, peut être détourné pour créer des dépôts calcomagnésiens, matériaux utilisés dans le renforcement des zones côtières. Certains microorganismes de l’environnement sont connus également pour réaliser la biominéralisation, c’est-à-dire qu’ils ont la capacité à produire des cristaux de carbonate de calcium et/ou de magnésium. Afin de développer et d’accélérer la conception d’écomatériaux, il est nécessaire d’évaluer en milieu marin, le potentiel biotechnologique des microorganismes capables de biominéraliser couplés à la protection cathodique et d’établir si une synergie est possible entre ces procédés. Ces études vont permettre d’explorer des métabolismes microbiens originaux au sein d’un nouvel écosystème que sont les dépôts calcomagnésiens, et de caractériser les minéraux qui s’y sont formés.